L'histoire des routes.

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Mario le Jeu 8 Jan 2015 - 2:14

Voilà comme promis les reliques Suisses.

Les routes en Suisse ont suivi la même évolution que le reste de l'Europe jusqu'à une époque récente. A l'époque Romaine, les grandes voies traversaient le pays. Puis, au moyen-âge, les nouveaux maîtres du pays ont utilisé, comme partout, les anciennes voies Romaines. Mais sans entretient, ces routes se sont dégradées. Par la suite, les autorités de l'époque qui régnaient sur le territoire de la future Suisse, ont commencé à reconstruire les routes existantes et à en créé de nouvelles.

A cette époque, petit à petis, les cantons se sont libérés l'un après l'autre du joug de leurs occupants et se sont alliés pour résister aux envahisseurs, mais les cantons étaient totalement indépendants les uns des autres. C'est en 1815 que les cantons se sont regroupés en confédération. Ils faisaient donc tous partie du même pays mais ils gardaient une certaine autonomie les uns par rapport aux autres.

Chaque canton de fait a eu sa propre réglementation routière, et du coup, on retrouve des reliques des anciennes routes différentes d'un canton à l'autre. Certains cantons par exemple, ont eu des bornes kilométriques, alors que certains autres n'en ont jamais eu. Dans des cantons comme Fribourg par exemple, on ne trouve aucune relique du tout. Cependant, au début des années 1930, une règle a été imposée à tous les cantons au niveau des panneaux de localités et de direction. Ils devaient être bleus pour les routes principales et blancs pour les routes secondaires. En outre, les panneaux de fin de localité devaient afficher le nom des prochaines villes et leurs distances.

Je vais donc vous présenter ces reliques canton par canton, mais j'avoue, que pour l'instant, je n'ai fouillé que peu de canton. Vous verrez donc, le canton de Genève, Vaud, Valais. En ce qui concerne Neuchâtel et Fribourg, il n'y a pratiquement rien comme reliques. Pour les autres, il me reste encore tout à découvrir.

Sur le territoire du canton de Genève il ne reste presque rien comme reliques des routes d'antan... Il faut savoir que, le canton de Genève a toujours été depuis très longtemps, administré par des autorités qui n'en ont jamais rien eu à faire du patrimoine. Quand on connait l'histoire si riche de cette cité et que l'on sait que, presque tout ce qui représentait cette histoire (murailles, châteaux, tours, etc) a été rasé inexorablement au cours des ans, il est évident que ce qui touche au mobilier routier n'a jamais été pris en considération. A tel point, que même aux archives d'état, il n'existe pratiquement aucun document sur le sujet, et donc, je n'ai pratiquement pas d'informations sur ces reliques. De plus, nos mêmes politicars sont "résolument tourné vers le futur", (sic) et pour eux, tout ce qui représente le passé est ringard, et donc, à démolir...!

Heureusement qu'il y a les associations d'histoire et les archéologues pour venir au secours du patrimoine, car sans eux, vu comme sont hermétiques aux témoignages de notre passé nos politiciens, tout partirait aux oubliettes.

Un ancien panneau à Bourdigny, petit village du canton de Genève. Ce panneau date de l'époque où les automobiles n'existaient pas encore. Par chance, il a été oublié là car de nos jours, la route sur laquelle il se trouve est fermée à la circulation. Sinon, ça fait très longtemps qu'il serait à la poubelle.



Au lieu dit "Le Reposoir", au bord du lac sur la route No 1 qui sort de Genève en direction de Lausanne, on peut voir cette borne milliaire. Sont nom vient du fait de sa forme qui rappelle les anciennes bornes Romaine appellées "milliaire" du fait quel donnaient les distance en "milles", unité de mesure des distances chez les Romains.

Il y en aurait eu plusieurs dans le canton, mais comme les autorités Genevoises de tous temps ont toujours démolli les traces du passé, il ne reste plus que celle là.

Les distances sont donnée en lieue Bernoise, ceci nous rappelle que la république de Genève à entretenu des liens étroits avec l'état de Berne depuis fort longtemps.



11 lieues à Lausanne et une demi lieue de Genève, c'est ce qui est incisé sur cette borne



J'ai retrouvé dans le canton de Genève plusieurs bornes kilométriques. Quand je dis plusieurs, c'est parce qu'il y en a encore quelques unes, mais s'il en reste un vingtaine en tout et pour tout, c'est un maximum et il en disparaît chaque années, victimes des travaux d'aménagement des routes. Ces bornes sont apparue au XIX ème siècle et étaient taillées et sculptées à la main à l'époque... C'est vraiment moche que personne ne s'en soucie !!!

Les bornes Genevoises étaient très "minimalistes". Elles avaient bien la forme de la majorité des autres bornes du monde, mais ne comportaient que le nombre de kilomètre qui séparait l'endroit où elles se trouvaient de la ville de Genève. J'ai pu grâce à quelques rares survivantes que j'ai retrouvé, me rendre compte qu' à Genève aussi les bornes étaient installées tous les kilomètres.

Jussy, dans le canton de Genève. Sur cette jolie borne on peut lire "11 K."



Tout en étant toujours "minimaliste", cette borne a quelques indications en plus de toutes celles que j'ai déjà trouvé à Genève. Elle a le "G" de Genève, accompagné de "9 K" et d'une flèche indiquant la direction de la ville de Genève. Elle se trouve à Laconnex.



La borne ci dessus se trouve à 1 Km de la borne que vous pouvez voir ci dessous. C'est grâce à ces deux bornes que je sais que le canton de Genève avait ses routes bornées chaque kilomètre. En effet, il n'y a plus qu'à deux endroits où l'on trouve deux bornes de suite à Genève.



Arare. Encore une jolie borne dans un endroit très "bucolique". On voit le Salève en "toile de fond"



Chancy. 15 K, c'est la distance qui sépare ce village du chef lieu du canton, c'est à dire, Genève.



En Suisse, il n'y a pratiquement pas comme en France de publicités peintes à même les murs des maisons. Pourtant, sur le canton de Genève, j'ai pu voir sur d'anciennes photos que même si ce n'était pas une coutume aussi répandue qu'en France, on pouvait voir que les publicités peintes n'étaient pas si rares que ça. De nos jours, elles ont presque toutes disparues, mais j'en ai quand même trouvé deux. Deux publicités pour le même grand magasin qui a disparu lui aussi de nos jours...

Une publicité peinte dans le village de Bardonnex dans le canton de Genève pour le "Grand Passage", un grand magasin disparu de nos jours.



Cette publicité peinte se trouve à Dardagny et toujours pour le même magasin.



La même que ci dessus vue de plus près. Le Grand Passage était un grand magasin du centre ville de Genève.

avatar
Mario

Messages : 213
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 55
Localisation : Genève (de merde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Mario le Ven 9 Jan 2015 - 0:46

Je ne sais pas si à Genève il y eu des panneaux de signalisation en béton comme ce fut le cas en France et dans le canton de Vaud. Tout ce que j'ai retrouvé, c'est des panneaux indiquant la proximité de la frontière. Ces panneaux se trouvaient donc entre la frontière Genevoise et la frontière Française.

Ce panneau se trouve sur la route qui relie Genève à Thonon les Bains entre la douane Suisse et la douane Française. Il est comme les panneaux Michelin, en béton armé et les surfaces supportant les inscriptions. Ces surfaces sembles elle aussi en lave mais pas émaillées. Serait ce là aussi des créations Michelin ?



Ce panneau béton se trouvait à 200 mètres de la douane Franco Suisse de Meyrin sur le canton de Genève. Il a été supprimé en 2013.



Le progrès, c'est bien connu malheureusement, ne s'arrête jamais, écrasant et effaçant les traces du passé. Ceci se vérifie un peu partout, et les garages ne font pas exception. Il faut toujours pour être dans le coup, que l'on modernise tout. Du coup, les garages évoluent, s'agrandissent, déménagent dans des locaux plus récents ou plus grands entraînant un abandon des anciens locaux. Pour les petits garages qui n'ont pas pu suivre cette évolution, c'est la mort assurée. Je vous propose donc quelques photos de ces anciennes reliques, garages ou stations service.

Ancien garage à Carouge dans le canton de Genève. Ce garage est maintenant devenu un théâtre. Sur sa façade, il reste encore une vieille pompe à essence bijeaugeur.





La Plaine. J'ai connu ce garage en activité étant enfant. Il avait aussi des colonnes à essence. On peut d'ailleurs encore voir le socle en béton où se tenaient les colonnes à l'époque sur le devant de la bâtisse.



Florissant, un quartier de Genève. Le garage existe encore mais la station service est morte. Les anciennes pompes sont encore en place mais en piteux état.





A Genève comme partout, il y eu des bistrots qui n'ont vécu pratiquement que grâce à la route, et comme partout, ces établissements sont morts (ou moribonds) lorsque l'autoroute a pris la place de la route de l'époque. En voici quelques exemples.

Le bistrot de la douane de Perly. Ce bistrot a fermé ses portes lors de l'ouverture de la plateforme douanière de l'autoroute.



Eaumorte. Ce bistrot n'était pas à sur une route de première importance, mais il était situé tout près des gravières qui ont alimenté Genève en gravier durant des décennies et accueillit des générations de chauffeurs TP. Il a fermé ses portes depuis déjà longtemps mais possède encore ses enseignes "Café d'Eaumorte".



Versoix. Ce restaurant est l'ancien "relais de la frontière". Ce joli bâtiment est situé quasiment sur la frontière entre le canton de Genève et celui de Vaud, d'où son nom. Il a accueilli des milliers de routiers avant de tomber dans l'oubli et de devenir ce bistrot "bourgeois" qu'il est de nos jours. Quelle misère !





avatar
Mario

Messages : 213
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 55
Localisation : Genève (de merde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum