L'histoire des routes.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'histoire des routes.

Message  Mario le Ven 17 Aoû 2012 - 17:45

Est ce que vous seriez intéressé si je faisais un sujet sur l'histoire des routes ? Je vous parlerai des bornes kilométriques, des panneaux Michelin, des bouts de routes délaissés par des déviations, des anciens garages, etc, etc.
avatar
Mario

Messages : 213
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 56
Localisation : Genève (de merde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Shark le Ven 17 Aoû 2012 - 18:12

Moi je suis partant et je suis certain de ne pas être le seul...
avatar
Shark

Messages : 1727
Date d'inscription : 27/01/2009
Localisation : Dans l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  yves83 le Ven 17 Aoû 2012 - 19:49

Non non merci.....

Tu demandes à un aveugle s'il veut voir toi !!!
Ah oui Mario,fais-nous partager ton expérience !
Merci d'avance;

Tessa et Yves
avatar
yves83

Messages : 852
Date d'inscription : 26/01/2009
Age : 57
Localisation : Chaumont-Gistoux(Belgique)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Mario le Sam 18 Aoû 2012 - 10:48

Voilà, alors comme ça à l'air de vous "brancher, je vais vous faire un exposé sur l'histoire des routes jusqu'à nos jours avec leurs évolution, l'apparition des signaux de circulation, des bornes kilométriques, et quelques vue d'anciennes routes, d'anciennes stations service, garage, publicités murales, etc.

L'histoire des routes commence vraiment à partir des Romains. asvant eux, certains peuples ont construit des routes, tel que les Perses au moyen orient, les Celtes en Europe de l'ouest et centrale et les Etrusques en Italie. Ces derniers ont creusé des voies de communication dans la roche et ces voies sont encore éxistentes de nos jours. Les Etrusques ont précédé les Romains en tant que civilisation et ces derniers ont tirés des Grecs et des Etrusques leur savoir en matière de construction et ont perfectionné ces aquis.

Les ponts par exemple, les Etrusques en ont déjà construit d'incroyables il y a 2500 ans.
Pour imager mes propos, voici le pont Etrusco - Romain de Vulci. Vulci se trouve en Toscane au nord de Rome.



Comme on peut le voir sur cette photo, la base des piles soutenant ce pont sont fait de blocs beaucoup plus gros que ceux au dessus et ont une couleur plutôt brune. Ces blocs sont Etrusques et les Romains ont reconstruit ce pont plus tard en conservant les parties basses pré-existantes. C'est la partie faite en bloques plus petits et de couleur grise.

Mais, si l'on peut raisonablememt dire que tous les grands ampires tel que, les Egyptiens et les Assyriens par exemple ont tous construit des routes, et malgré tout le savoir et la technologie de ces peuples, aucun n'a eu un réseau de route développé comme les Romains. En effet, les Romains ont été les premiers à avoir numéroté et nommé leurs routes, à avoir installé des bornes ou apparaissait le noms des villes les plus proches et la distance de l'endroit ou se trouvait la dite borne par rapport au début et à la fin de la route (Cette distance était en "milles Romains" ce qui a donné le nom de bornes milliaires à ces repaires.). En outre, ces voies Romaines, étaient équipées de relais pour changer de chevaux et d'auberges à intervalles réguliers. Les Romains ont ainsi développé un réseau routier qui promettait aux voyageurs de circuler "les pieds secs" dans tout l'empire
Pour ce faire et contrairement à la croyance populaire, les routes Romaines étaient pavées que dans les villes et à leurs abords. Le reste du réseaux était taillé dans de la roche si l'occasion se présentait, ou recouvert de tout ce qui tombait sous la main de constructeur. Dans le nord de la France par exenple, dans une région riche en minerai de fer, une route était entièrement faite de scorie qui sortait des fours d'extraction de l'acier et cette couche de scorie s'est durcie avec le temps et a fait une chaussée circulable. De nos jours encore, cette route se voit d'avion sous la terre des champs du fait de la rouille des scories. Elle dessine un long trait rouge-jaune à travers champs.

Ici, vous voyez la voie Romaine qui descend du Grand Saint Bernard et qui parcours toute la vallée d'Aoste. Elle est taillée dans la roche et, en premier plan sur la droite de la photo, vous voyez une borne milliaire taillée dans la roche. Un petit tunnel aussi à été taillé dans une avancée de la roche et des "rails" ont été creusé pour tenir les chariots sur la chaussée.






Les Romains étaient en outre, très forts pour les ouvrages d'art... Ici le pont d'Aoste. De nos jours, la rivière est détournée et ne passe plus dessous.



Le pont de Pont Saint Martin



Voilà déjà pour le début... La suite bientôt.


Dernière édition par Mario le Dim 19 Aoû 2012 - 14:27, édité 2 fois
avatar
Mario

Messages : 213
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 56
Localisation : Genève (de merde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Mario le Sam 18 Aoû 2012 - 10:55

Pourquoi les photos n'apparaissent pas complêtement... ?Tout la partie droite est manquante et sur la deuxième photo on ne voit même pas la borne milliaire taillée dans la roche !
avatar
Mario

Messages : 213
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 56
Localisation : Genève (de merde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Shark le Sam 18 Aoû 2012 - 11:14

Je pense que les photos sont un peu trop grandes. En tout cas très interressant ton exposé cheers
avatar
Shark

Messages : 1727
Date d'inscription : 27/01/2009
Localisation : Dans l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  yves83 le Sam 18 Aoû 2012 - 17:38

Ah oui c'est de l'Histoire,bon début Mario !
Merci !
avatar
yves83

Messages : 852
Date d'inscription : 26/01/2009
Age : 57
Localisation : Chaumont-Gistoux(Belgique)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Eric L le Dim 19 Aoû 2012 - 10:05

Mario, c'est un beau reportage que tu nous propose et très interressant, en plus, tu enrichis notre culture , j'ai hate d'en apprendre avec la suite !!
Tout les jours on roule dessus et on ne connait pas leur histoire !
Eric L
avatar
Eric L

Messages : 3550
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 50
Localisation : Rouen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Mario le Dim 19 Aoû 2012 - 14:30

Bon, j'ai redimensionné les photos, si vous aimez ce sujet, jetez y un oeil de nouveau, c'est nettement mieux et plus explicite maintenant que l'on voit les photos en entier.

La suite est déjà prête, mais là aussi il faut que je redimensionne les photos et donc, la suite sera pour un autre jour vu que pour l'instant je dois encore me conformer aux ordres des docteurs et que mon temps libre est terminé pour aujourd'hui.
avatar
Mario

Messages : 213
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 56
Localisation : Genève (de merde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Shark le Dim 19 Aoû 2012 - 14:49

Même le week-end ils ne te laissent pas tranquile Embarassed repose toi bien Mario.
avatar
Shark

Messages : 1727
Date d'inscription : 27/01/2009
Localisation : Dans l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Mario le Lun 20 Aoû 2012 - 13:44

Shark a écrit:Même le week-end ils ne te laissent pas tranquile Embarassed repose toi bien Mario.

Ach, ja... Chez nous, touchour travail chamais rikol... Very Happy Very Happy
avatar
Mario

Messages : 213
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 56
Localisation : Genève (de merde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Mario le Lun 20 Aoû 2012 - 14:08


je veux profiter du fait que je fais ce sujet pour remettre certaines "pendules à l'heure". Certaines associations de défense des automobilistes disent que "les routes onr été construites pour les touristes et que de ce fait, les camions n'ont rien à y faire et gênent le trafic automobile". En réalité, les routes ont été crées dans un but militaire et pour le transport de marchandise, et les conducteurs de chariots, lointains ancêtres des routiers, sillonaient les voies de circulation depuis des millénaires avant que le premier touriste "pointe son nez"

Ceci dit, je reprends le cours de mon histoire.
Lors des grandes invasions barbare qui firent s'éffondrer l'empire Romain, divers peuples s'installèrent sur le territoire de l'empire défunt, c'est le début du moyen-âge. En ce temps là, des royaumes et des empires apparaisent et disparaissent les uns après les autres victimes d'invasions, de guerres de sucession, de trahisons, etc. Une multitude de petits nobles se construisent des forteresses et règnent sur des fiefs plus ou moins grands. Les petits états se rallient à de plus grands, qui eux même se rallient à d'encore plus puissants, etc. C'est ce qu'on appelle le systhème féodal où les petits nobles deviennent les vassaux des puissants et leurs alliés en cas de conflit.

A l'époque du haut moyen-âge, plusieurs peuples se disputent la suprématie en Europe. C'est une période noire où l'évolution de la société est stagnante du fait de l'ambiance politique générale.
Dans ces conditions, ont peut comprendre que ces peuples qui prennent à tour de rôle le pouvoir et se battent pour essayer de le garder ne s'occupent pas de développer le réseau routier et se contente d'utiliser le réseau construit par les Romains qui, mal ou pas entretenu, se détériore. Quelques routes sont bien construites ci et là, mais contrairement aux routes Romaines qui étaient "tirées au cordeau", celles ci étaient des routes de terre qui faisaient de larges détours pour desservir les forteresses ou les villes et villages des seigneurs en fonction de leur puissance.

A la fin du moyen-âge et à la renaissance, la carte politique de l'Europe moderne commence à se dessiner avec l'émergence des premiers royaumes qui deviendrons nos pays actuels. Les royaumes de France, d'Angleterre, et d'Espagne éxistent déjà. L'Italie, les pays bas et l'Allemagne ne sont encore formés que de petits états ou royaumes indépendants les une des autres.

C'est à ces époques que chaque états commencent à se doter de routes et de systhème d'identification des route propre à chacun. Mais, grosso modo, le schéma se ressemble d'un état à l'autre. Ces pays mettent sur pied des services pour l'entretient des routes qui emploient des cantoniers, des architectes et d'autres personnes spécialement dévouées à ce travail. C'est à ce moment que l'on voit apparaître les premières infrastructures que je vais vous présenter.

Je vais donc commencer par la France.

Les première grandes routes traversant la France ont été nommée "routes royales". Plus tard elles deviendront, "impériales" et "nationales".
Les concepteurs de ces routes ont recommencé à faire les routes le plus possible rectiligne, à s'occuper de l'évacuation de l'eau de pluie sur les chaussées, etc. C'est à cette époque que l'on voit apparaitre les premières bornes.
Cette magnifique borne d'époque royale en granit rose se trouve sur un bout dévié de la N5 (devenue de nos jours, D905) à La Cure dans le Jura, un village qui fait frontière avec la Suisse.



Les détails de cette borne. Notez l'inscription "route royale No5". Certaines routes à cette époque ne portaient pas le même numéro que les nationales juste avant leur déclassement en 2006, mais visiblememt, celle là a toujours gardé le même numéro.





Une autre borne royale datée de 1696 à La Maladière, lieu dit au dessus de Bellegarde sur Valserine dans l'Ain.





Encore une borne royale à Champs sur Yonne sur le tracé de l'ancienne N6, un village aujourd'hui dévié



Tout le long de ces routes, ont a aussi planté des arbres pour que les usagers et les bêtes tractant les chariots ne souffrent pas trop de la chaleur en été.
Ceux là se trouve sur l'ex N19 du côté d'Altkirch en Alsace et on été plantés sous le deuxième empire de Napoléon III



Un autre exemple, dans le Jura.


avatar
Mario

Messages : 213
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 56
Localisation : Genève (de merde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Mario le Jeu 23 Aoû 2012 - 20:18

1789, c'est la révolution. On s'applique à faire disparaître tout ce qui représentait la royauté. Sur les bornes des routes, les fleurs de lys sont effacées en principe à coup de marteau et de burins. Dans certains cas, le bonnet phrygien, emblèmes des révolutionaire, est sculpté sur ces même bornes. Heureusement, certaines ont échapé à ces dégradations tel que celle de la Maladière que je vous ai fait voir plus haut.

En 1804, Napoléon devient empereur et la France devient un empire. Les routes deviennent Impériales. Des bornes impériales sont installées au bord des routes.

Cette belle borne se trouve sur l'ex N84 à Bellegarde sur Valserine. Il est écrit "Route impériale 84 de Lyon à Genève". Cette borne a dû être plantée durant le premier empire, donc avant 1815, car il est écrit qu'elle a été restaurée en 1859, soit à l'époque du second empire.





avatar
Mario

Messages : 213
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 56
Localisation : Genève (de merde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Shark le Jeu 23 Aoû 2012 - 21:04

Le kilométrage était précis Shocked
avatar
Shark

Messages : 1727
Date d'inscription : 27/01/2009
Localisation : Dans l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Eric L le Ven 24 Aoû 2012 - 0:55

Oui, une précision.......impériale !!!!
avatar
Eric L

Messages : 3550
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 50
Localisation : Rouen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  yves83 le Ven 24 Aoû 2012 - 18:15

C'est super !

Ca c'est de l'Histoire,de la vraie;
Merci Mario !
avatar
yves83

Messages : 852
Date d'inscription : 26/01/2009
Age : 57
Localisation : Chaumont-Gistoux(Belgique)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  taz/babette le Jeu 30 Aoû 2012 - 9:43

j'en ai deux ou trois sur ma route du boulot... je les regarde autrement maintenant.
avatar
taz/babette

Messages : 509
Date d'inscription : 27/01/2009
Age : 41
Localisation : montataire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  XCB35 le Ven 31 Aoû 2012 - 0:03

bon plan ce topic,je vais regarder maintenant,de l'histoire mais on oublie vite maintenant avec nos HDI,CDI,DCI.....et bla bla
demain,j'achete un cheval à l'ancienne...... du FOIN , de l'EAU et roule cheers lol! lol! lol!

ADIEU TOTAL,ESSO,BP...... Smile Smile Smile
avatar
XCB35

Messages : 715
Date d'inscription : 26/01/2009
Age : 40
Localisation : Bain de Bretagne 35470

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Shark le Ven 31 Aoû 2012 - 15:00

XCB91 a écrit:bon plan ce topic,je vais regarder maintenant,de l'histoire mais on oublie vite maintenant avec nos HDI,CDI,DCI.....et bla bla
demain,j'achete un cheval à l'ancienne...... du FOIN , de l'EAU et roule cheers lol! lol! lol!

ADIEU TOTAL,ESSO,BP...... Smile Smile Smile

Parle pour toi, moi je roule 98 ou éthanol avec de bons gros 6 cyl qui consomment geek beurk le Diesel pis ça pue !!
avatar
Shark

Messages : 1727
Date d'inscription : 27/01/2009
Localisation : Dans l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Mario le Sam 1 Sep 2012 - 14:29

Vers le millieu du 19ème siècle apparaissent les premiers "panneaux de direction" placés assez haut sur les murs des maisons afin qu'ils soient à hauteur de vue des cavaliers et autres conducteurs de charriots et dilligences. Ces "panneaux" sont de fait appellés "plaques de cocher". Elles sont en fonte et sur ces plaques il est écrit le nom du lieu où elles se trouvent, le nom du département, le No de la route ainsi que le nom et la direction du village suivant autant dans un sens que dans l'autre...

Ici vous pouvez voir une plaque de cocher sur le mur de la maison le plus à gauche de la photo. Constatez la hauteur où est fixée cette plaque...



Inutile de vous dire où se trouve ctte plaque, c'est écrit dessus...



Une autre... Voyez, au coin de cette maison, près de la goutière !



Celle là n'a pas été entretenue contrairement à la précédente et ça se voit à son état...



Encore une autre...



Une dernière pour la route !






Sur la photo ci dessus, les premières lettres en dessous du nom du département signifient "chemin à grande circulation". Un temps, quand ce n'était pas une route impériale ou nationale, les routes relativement importante était dénomée de cette manière.


Je n'ai trouvé jusqu'à présent que des plaques de cocher de l'époque des routes nationales, mais certaines plus anciennes était écrite "Route impériale No XXX". De ces plaques, ont en trouve encore pas mal de nos jours, il suffit juste d'avoir l'oeil pour les repérer.

avatar
Mario

Messages : 213
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 56
Localisation : Genève (de merde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Eric L le Sam 1 Sep 2012 - 23:21

En voici une que certains pourront voir demain sur le rallye , mais je n'ai pas la dénomination totale , sur les dernier caractère, qu'est ce que "COMon" indique?
Eric L
ps: cherchez pas , elle ne fait pas partie du questionnaire dans le parcours!!!
avatar
Eric L

Messages : 3550
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 50
Localisation : Rouen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Mario le Dim 2 Sep 2012 - 18:46

Trop belle cette plaque de cocher... Ce que tu n'as pas décodé Eric, veut dire "chemin de grande communication No 6"
avatar
Mario

Messages : 213
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 56
Localisation : Genève (de merde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Eric L le Lun 3 Sep 2012 - 2:18

Merci bien maitre Mario , j'en prends bonne note , a quelques jours près on leur demandait dans le rallye, ce sera pour une autre fois !!
En tout cas, je vais me couché plus instruit que je me suis levé !
avatar
Eric L

Messages : 3550
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 50
Localisation : Rouen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Mario le Lun 3 Sep 2012 - 15:27

Eric L a écrit:Merci bien maitre Mario , j'en prends bonne note , a quelques jours près on leur demandait dans le rallye, ce sera pour une autre fois !!
En tout cas, je vais me couché plus instruit que je me suis levé !

Merde, aurais je gaffé ? Il me semblait que tu avais écrit "ps: cherchez pas , elle ne fait pas partie du questionnaire dans le parcours!!!" et donc je pensais pouvoir le dire sans te porter préjudice... !
avatar
Mario

Messages : 213
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 56
Localisation : Genève (de merde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  XCB35 le Lun 3 Sep 2012 - 22:57

cool 1 point pour moi pour la question,non??? lol! et 64.5 encore............... Smile
avatar
XCB35

Messages : 715
Date d'inscription : 26/01/2009
Age : 40
Localisation : Bain de Bretagne 35470

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire des routes.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum